PhD: Dynamique plurimillénaire des écosystèmes de l’est du Québec et du Labrador: influence des feux et du climat

Description : Deux principaux types de pessières noires caractérisent aujourd’hui les forêts boréales de la portion est de l’Amérique du Nord (Québec méridional) : la pessière noire à mousses et la pessière noire à lichens. Plusieurs auteurs ont démontré que le régime des feux des derniers millénaires a conduit à une ouverture des paysages forestiers par la transformation de la pessière à mousses (forêt fermée) en pessière à lichens (forêt ouverte) (Richard et al. 1982, Asselin et Payette 2005). La présente étude s’inscrit dans la poursuite de ces travaux. Elle est également en relation avec le développement de stratégies d’aménagement visant à assurer la résilience des forêts d’épinette noire (régénération, densité et croissance) dans un contexte de changements climatiques. La reconstruction des paléoincendies en lien avec les changements climatiques est une information indispensable afin de mieux comprendre la dynamique plurimillénaire de la végétation (Ali et al. 2012, Blarquez et al. 2015). Les objectifs spécifiques de ce projet sont :

  • D’utiliser les outils de la paléoécologie (pollen, charbons de bois, macro-restes contenus dans les sédiments lacustres) afin de déterminer les mécanismes responsables de la transition de la pessière à mousses vers la pessière à lichens.
  • De reconstruire, pour l’Holocène, la réponse des pessières à mousses aux modifications de la fréquence des incendies et du climat le long d’un gradient écologique longitudinal et d’un gradient latitudinal. Le long du gradient longitudinal (ouest vers est), les forêts sont de plus en plus influencées par des conditions océaniques (Atlantique). Le long du gradient latitudinal (sud vers nord), le climat se refroidit, le relief s’adoucit et les feux sont de plus en plus fréquents.
  • De combler un manque important de connaissances paléoécologiques dans l’est du Québec et au Labrador.
  • D’établir des liens avec les autres composantes d’un programme d’étude visant à mieux comprendre les facteurs qui affectent la densité et la croissance des peuplements situés aux limites de la forêt boréale fermée suite à des perturbations naturelles ou anthropiques (coupe forestière), dans un contexte de changements climatiques.
  • À bonifier les états de référence (ex. proportion de vieilles forêts à maintenir dans les paysages aménagés) par de meilleures connaissances sur la variabilité naturelle des forêts au cours de l’Holocène (Boucher et al. 2009).

Afin de caractériser les deux gradients à l’étude, trois transects d’une longueur moyenne de 100km seront définis. Le premier sera localisé au nord de Sept-Îles, le second le long de la rivière Romaine et le troisième au nord de Blanc-Sablon. Les travaux de terrain seront réalisés à l’été 2016. Au total, 6 lacs seront échantillonnés. Tous seront analysés en regard des charbons de bois alors que trois (1 par transect) seront étudiés pour le pollen et les macrorestes. Les charbons de bois seront utilisés afin de reconstruire l’incidence passée des incendies, les assemblages polliniques et les macrorestes permettront de reconstruire la végétation alors que les données climatiques seront obtenues par simulation (GCM) (Ali et al. 2009). Ces résultats seront mis en relation avec ceux provenant de l’analyse de sédiments organiques (étude connexe) dans un but de comparaison de l’histoire Holocène provenant de deux types d’archives (lacs et tourbières).

Supervision : Olivier Blarquez (Université de Montréal); Adam Ali (Université de Montpellier)

Qualifications requises :     Maîtrise en biologie, en écologie, en géographie ou en foresterie. Bilinguisme (français-anglais).

Soutien financier : Bourse annuelle de 18 000 $ (CDN) pour trois ans (compléments disponibles).

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae, une lettre de motivation ainsi que les coordonnées de deux référents par email à Olivier Blarquez (blarquez@gmail.com) et Adam Ali (ali@univ-montp2.fr).

Image credits